Vous êtes gros fumeur et vous manquez encore de points de motivation ? 🙂
Vous cherchez un maximum de points d’accroche pour en sortir ?

Allez ! Go pour quelques pistes additionnelles !

Nous avons déjà abordé l’importance de la motivation dans d’autres articles

Comment vous motiver ?

S’auto-motiver par le questionnement socratique

Now or later : Vous n’êtes pas encore décidé(e) ? Comment faire avancer votre réflexion ?

Tentons encore quelques pistes supplémentaires 🙂

La respiration qui crie « au secours » :

La toux devient de plus en plus encombrante et persistante, votre souffle est de plus en plus court, vos poumons demandent tout doucement grâce…
Et pour cause ! Tout le système de défense conçu par notre organisme pour éliminer les particules toxiques tombe en rade. Les cils vibratoires, englués dans le goudron n’arrivent plus à accomplir leur mission, ils deviennent inopérants : les toxines et autres polluants se retrouvent piégés à l’intérieur de notre corps. Le mucus, sécrété par les poumons pour éliminer les particules contenues dans la fumée de cigarette, ne cesse d’augmenter : d’où la congestion croissante des conduits respiratoires et l’apparition d’infections chroniques telles que bronchites.

Vous priver d’autres plaisirs parce que le tabac bouffe une bonne partie de votre budget :

L’occasion de faire le calcul d’ailleurs 🙂 :

Budget tabac par jour :
Budget tabac par semaine :
Budget tabac par mois :
Budget tabac par année :

Allez…Réfléchissez un peu à ce que vous pourriez vous offrir d’autre avec cette somme là ?

N’est-ce pas un motif supplémentaire pour passer à autre chose 🙂 ?

Des efforts pour arrêter versus des efforts pour continuer :

On est bien d’accord : s’arrêter demande une bonne préparation mentale et de la persévérance. Oui, c’est un chemin qui demande des efforts !
En même temps, avez-vous déjà remarqué tous les efforts que vous faites pour continuer à fumer ? Sortir en pleine nuit, faire 5 kilomètres pour trouver un paquet, dans des endroits parfois improbables…, toute cette énergie mise à effacer les mauvaise odeurs ou les tâches révélatrices..
Faire face à l’angoisse de ne plus en avoir demande aussi de l’énergie et vous vole également du temps ! Bien sûr que vous êtes prêt à toutes les luttes pour ne pas être à court de cigarettes.
Et si vous mettiez la même énergie à prendre soin de vous et à respirer mieux 🙂 ?

Le regard social :

Si pendant longtemps être fumeur était en vogue, aujourd’hui la société vous considère davantage comme un paria. Les réactions de critiques sont de nouveau à l’avant plan.
Alors, on peut rétorquer que l’on s’en fout !
Mais dites-vous bien que les critiques viennent souvent faire écho à votre propre regard sur vous-même. En effet, une partie de vous connaît les effets destructeurs et ne pas y penser exige déjà une certaine gymnastique mentale…Une autre partie de vous se bataille pour vous faire croire que ce n’est pas si grave mais au fond, vous savez que votre comportement ne respecte pas votre personne.

Le regard extérieur désapprobateur ne vient que titiller ce qui est déjà en vous.

Les pressions des proches :

Oui, oui on est bien d’accord, ce n’est pas la meilleure méthode pour vous aider à arrêter.

A toute pression correspond une contre pression. Ces remarques incessantes vous saoulent et ont plutôt tendance à réveiller le rebelle en vous et donc à faire le contraire : continuer à fumer !
Certains membres de la famille vont même jusqu’à vous culpabiliser, vous enjoignant de penser aux conséquences sur eux si jamais vous tombez malade…

Personne n’aime les sermons, les leçons de morale et personne n’aime s’entendre dire qu’il fait les mauvais choix…Je peux dès lors très bien comprendre votre réaction de rejet face à cela.
Néanmoins, peut-être pourriez-vous recadrer ces incitations des autres : vous avez besoin d’arrêter avant tout pour vous-même, c’est incontestable, mais après tout, est-ce vraiment si désagréable de faire plaisir à tous ses proches en même temps ? Est-ce vraiment si dur d’accepter l’idée de prendre soin de soi en même temps que de prêter attention aux êtres aimés ? Finalement, c’est gagnant-gagnant J !
En plus, vous aurez un soulagement énorme à ne plus entendre ces rengaines !

En arriver à être incapable  de faire quoi que ce soit sans en fumer une !

Quand tout devient prétexte à cigarette, le temps est peut-être venu de penser à vous libérer :

Et hop, une cigarette pour étudier ou se mettre au travail
Et hop, une cigarette pour écrire
Et hop, une cigarette pour passer un coup de fil
Et hop, une cigarette pour se mettre en route le matin
Et hop, une cigarette pour se détendre le soir
Et hop, une petite cigarette après le repas
Et hop, et hop…

L’esclavage est à son apogée…

Si on y ajoute le fait que plus on fume de cigarettes moins on sent les effets calmants ou stimulants et si on met dans le package tous les inconvénients sur la santé : le plaisir est-il encore si présent ?

Est-ce vraiment ce que vous voulez pour vous-même ?

Retrouver le plaisir des sens !

L’exposition continuelle à des substances toxiques détériore considérablement votre sens de l’odorat et du goût. Vous perdez en saveur et subtilités.
Mais arrêter le tabac permet de retrouver cet univers, c’est comme redécouvrir des éléments de vie perdus…

Un avenir en meilleure santé !

Oui…j’entends déjà certaines remarques : « il faut bien mourir de quelque chose », « c’est une question de génétique »…

D’accord, on a chacun son héritage génétique et arrêter de fumer ne vous donnera pas une garantie absolue de bonne santé. On a tous des prédispositions à certaines maladies que l’on soit fumeur ou non. Mais vous avez au moins le choix de rendre votre environnement favorable, car souvent ce qui nous arrive est le fruit à la fois de notre patrimoine génétique et à la fois de notre mode de vie, de nos conditions environnantes. Vous avez ce pouvoir là, il est en votre possession, dans vos capacités !

Nous allons tous mourir un jour, c’est vrai ! Souhaitez-vous vraiment finir votre vie incapable de gravir les escaliers qui vont jusqu’ à votre chambre et en vous baladant avec une bouteille d’oxygène pour faire 3 pas ?

Si vous avez lu cet article, c’est qu’au fond de vous, il y a cette petite flamme de vie qui a envie de prendre soin de vous et de vous aider à prendre conscience que vous disposez de plus de ressources que vous ne le croyez.

Arrêtez de fumer, ce n’est pas renoncer aux cigarettes, c’est vous ouvrir à la vie  et prendre soin de votre véhicule 🙂 .

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer